A propos de Pink Ribbon

Pink Ribbon basic_400px.png

 

Les origines du nom et du ruban rose

Il y a une vingtaine d’années, en 1992, à une époque où des milliers de femmes décédaient du cancer du sein, mais où on en parlait à peine, Evelyn Lauder, belle-fille d’Estée Lauder, lançait la première campagne « Breast Cancer Awareness ».

Convaincue de l’importance de la communication dans le combat contre la maladie, elle a soutenu sans relâche les campagnes Pink Ribbon pour sensibiliser le public, demander de l’attention pour le cancer du sein et collecter des fonds pour la recherche scientifique fondamentale sur le cancer du sein. Evelyn Lauder est malheureusement décédée en novembre 2011, mais son initiative perdure grâce au ruban rose.

 

Naissance et développement du projet en Belgique

Pink Ribbon a pris forme en Belgique en 2006 comme projet média de Sanoma Belgium. Les actions de Sanoma s’exprimaient avant tout via la publication du magazine annuel Pink Ribbon. Ensuite vinrent le développement du site web www.pink-ribbon.be et la collecte de fonds au profit du Fonds Pink Ribbon.

L’asbl Pink Ribbon est opérationnelle dans notre pays depuis 2014. Depuis lors, elle est totalement responsable des opérations de Pink Ribbon en Belgique.

En 2014, les activités de l’asbl Pink Ribbon se concentraient essentiellement sur la fondation de l’asbl elle-même, la poursuite du magazine Pink Ribbon en gestion propre et la mise au point d’une nouvelle structure ayant un double objectif :

  • décharger au maximum le Conseil d’administration des tâches opérationnelles, afin qu’il puisse se concentrer sur le contrôle du fonctionnement ;
  • acquérir les instruments et l’organisation nécessaires pour un développement rapide.

Pour répondre aux objectifs susmentionnés, il a été décidé de collaborer avec la scrl Youtell (devenue ensuite youEngine), une équipe externe dirigée par Mme Bettina Geysen, qui assure la responsabilité de l’exécution de toutes les tâches opérationnelles, sous le contrôle du Conseil d’administration indépendant.

Il s’agit aussi bien de campagnes de communication nationales et locales visant à promouvoir la prévention, le dépistage et le soutien aux patientes, que de la collecte de fonds via le merchandising et les partenariats, du développement d’actions visant le grand public, et de la commercialisation de produits (comme le désormais célèbre ruban rose) sous la marque Pink Ribbon.

Cette nouvelle approche a immédiatement porté ses fruits avec l’organisation d’une première campagne nationale ciblant le Mois international du Cancer du sein (octobre).

La pertinence de la nouvelle approche a été confirmée en 2016 avec des résultats encore plus parlants:

  • 36 entreprises partenaires ont soutenu le combat de Pink Ribbon ;
  • 8 activités de vente de produits sous la marque Pink Ribbon, dont la vente de 79.886 rubans Pink Ribbon ;
  • l’aide de Goed Gevoel/De Persgroep et Le Soir/Rossel pour diffuser pas moins de 175.000 magazines Pink Ribbon et pour la communication via des campagnes dans leurs journaux et magazines ;
  • le nouveau site web et le développement rapide d’une page Facebook populaire qui comptait déjà 22.073 fans fin 2016 : 16.988 Boezemvriendinnen (NL) et 5.085 Amies pour la Vie (FR). Une première présence sur Twitter (225 suiveurs) et Instagram (235 suiveurs) a aussi été réalisée.

 

Le Conseil d’Administration de l’asbl

  • Monsieur Tony Mary, président ;
  • Monsieur Frédéric De Cock, juriste ;
  • Le Docteur Pia Cox, conseillère médicale ;
  • Madame Anne Soenen, administratrice
  • Madame Rosette Van Rossem, secrétaire du Conseil d’Administration.

 

Mission, objectifs et groupe cible

Mission

Pink Ribbon a pour mission de combattre le cancer du sein d’une part en encourageant la prévention et le dépistage, et d’autre part en attirant l’attention sur l’amélioration de la qualité de vie des personnes confrontées à la maladie et de leur entourage, tant pendant qu’après le traitement.

Objectifs

Les objectifs sont triples. Pink Ribbon veut tout d’abord augmenter la visibilité et les connaissances concernant le cancer du sein. Elle souhaite ensuite stimuler le dialogue, réduire les sentiments d’angoisse et de solitude, et briser les tabous, en encourageant certains comportements et attitudes. Enfin, Pink Ribbon veut soutenir des projets concrets afin d’améliorer le bien-être et la qualité de vie des femmes et des hommes touchés par le cancer du sein et de leur entourage proche.

Public cible

Pink Ribbon vise toutes les personnes concernées par le cancer du sein : patients et ex-patients, leur entourage proche, les soignants, ainsi qu’un maximum de femmes et d’hommes.

Positionnement

Pour atteindre ses objectifs, Pink Ribbon se positionne comme une organisation qui :

  • est active au niveau national ;
  • se concentre à 100 % sur la lutte contre le cancer du sein ;
  • se mobilise sur 3 fronts : prévention, dépistage et soutien aux patients ;
  • mène ce combat de façon sérieuse, professionnelle, humaine, bienveillante et digne, tant dans son approche de la maladie que dans tous ses actes ;
  • lutte avec deux armes : d’une part la communication et d’autre part la collecte de fonds pour le financement de projets très concrets et compréhensibles par tous.

La communication de Pink Ribbon s’adresse au grand public (en ce qui concerne la prévention et le dépistage) et aux patients et leur entourage (en ce qui concerne le soutien concret). Afin de mener à bien ce double objectif de communication, l’asbl Pink Ribbon se doit de trouver un équilibre délicat entre la recherche de visibilité et d’impact et la transmission de messages respectant la dignité et la douleur des personnes affectées. Pink Ribbon se montre prudente et professionnelle dans ses prises de position toujours basées sur les avis du corps médical. Le contenu des messages transmis par Pink Ribbon s’adresse à tous et aborde un maximum de facettes du combat contre le cancer du sein. Nous ne sommes en rien exhaustifs, Pink Ribbon fait donc régulièrement référence à des sources scientifiques et médicales universellement reconnues pour leur sérieux et leur qualité.

La collecte de fonds se fait d’une part via des dons d’entreprises et des partenariats avec des entreprises, et d’autre part via des dons privés du grand public ou la vente de produits à ce dernier.

Pink Ribbon utilise ces fonds pour financer des projets de communication et de soutien aux patients au sein de l’asbl, ainsi que pour les projets retenus par le Fonds Pink Ribbon. Afin d’assurer la plus grande transparence et le plus grand professionalisme dans la gestion des fonds destinés à ces derniers projets, ceux-ci sont gérés au sein de la Fondation Roi Baudouin. Le Fonds Pink Ribbon bénéficie de l’expertise de la Fondation pour la bonne gestion des fonds collectés, la sélection et l’accompagnement approprié des projets dans lesquels ils sont investis.

L’asbl Pink Ribbon est unique en son genre en Belgique et se distingue d’autres organisations axées sur le cancer et le cancer du sein, cette unicité repose sur les éléments suivants :

  • son caractère national ;
  • son focus exclusif sur le cancer du sein ;
  • son ambition de soutenir des projets offrant de l’aide sur des aspects essentiels dans les soins administrés aux patients ou améliorant significativement la qualité de vie des patients et de leur entourage.

Pour réaliser ce dernier point, Pink Ribbon s’appuie sur les conseils du corps médical ou d’organisations reconnues pour leur expertise en la matière.

 

Activités et fonctionnement

Pink Ribbon se mobilise sur 3 fronts : la prévention, le dépistage et le soutien aux patients.

La prévention : plus d’attention pour un style de vie sain et équilibré, pourrait éviter 1 cancer sur 3. Ce n’est guère compliqué : bouger pendant au moins 30 minutes par jour, manger sain et éviter le surpoids, bannir l’alcool, le tabac et les drogues. Le public doit en être mieux informé.

Le dépistage : lors d’un diagnostic précoce, 9 femmes sur 10 sont en vie après 5 ans et la plupart d’entre elles sont définitivement guéries. Un constat porteur d’espoir, mais trop peu connu.

Le soutien aux patientes : lorsqu’une femme reçoit le verdict ‘cancer du sein’, elle quitte le cabinet médical, la peur au ventre, avec de nombreuses questions sur ce que sera sa vie dorénavant. Comment parler de ceci à ses proches ? Comment faire face à la chute des cheveux et des sourcils ? Comment sortir de chez soi et affronter le regard des autres ? Comment continuer à s’occuper de ses enfants ? Pourra-t-elle encore en avoir ? Perdra-t-elle son travail ? Qu’adviendra-t-il de sa relation avec l’homme de sa vie ? Tant de questions, peu de possibilités de dialogue, beaucoup de tabous. Souvent les femmes se replient sur la maladie et cela est néfaste même pour la réussite de la thérapie.

Il reste beaucoup à faire pour communiquer correctement avec les patientes et leur entourage mais également pour améliorer concrètement les soins médicaux apportés aux femmes et leur qualité de vie en général.
Pink Ribbon traduit cette mobilisation au travers de 2 piliers d’activation : la communication par le grand projet media et le financement de projets concrets par le Fonds Pink Ribbon créé au
sein de la Fondation Roi Baudouin.

 

 

Le projet media

Le projet media est réalisé grâce au soutien d’un partenaire media : soutien financier et espaces gratuits pour la communication. D’autres partenaires commerciaux y contribuent – année après année - et démontrent ainsi l’importance qu’ils accordent à la santé des femmes.

En 2017 nous collaborons avec 30 partenaires : certains contribuent au projet media, d’autres organisent des actions pour générer des fonds, d’autres encore font les deux.

Les principaux partenaires en 2017 : Mayerline, Estée Lauder Companies, Nationale Loterij, P&V group, Mediahuis, Rossel, Carrefour, Di, Standaard Boekhandel & Club, JBC, RIZIV/INAMI, Spar, Hans Anders, Gamma, Alvo en Walter Van Gastel.

Le projet media comprend :

 

Le Fonds Pink Ribbon au sein de la Fondation Roi Baudouin

Au travers du Fonds Pink Ribbon, des projets concrets sont financés afin d’apporter une amélioration à la qualité des soins proposés aux patientes, mais aussi à leur qualité de vie en général.

Géré par la Fondation Roi Baudouin, le Fonds Pink Ribbon bénéficie de l’expertise de la Fondation pour la bonne gestion des fonds collectés et l’accompagnement du choix des projets dans lesquels ils sont investis.

 

Le Rapport Annuel de Pink Ribbon

Demandez le rapport annuel 2016 via info [at] pink-ribbon.be